Nouvelles

31 mai 2018

Plan d’action numérique en éducation : L’Alliance numérique salue la volonté de préparer l’avenir du Québec

Montréal, 31 mai 2018– L’Alliance numérique tient à souligner son appui au Plan d’action numérique en éducation et en enseignement supérieur rendu public hier par le gouvernement du Québec. L’ensemble des actions décrites dans ce plan, combinées aux investissements de près de 1,2 milliard $ qui sont prévus au cours des cinq prochaines années, auront pour effet de mieux préparer la prochaine génération à affronter les défis de l’avenir.

La directrice générale de l’Alliance numérique, Catherine Émond, considère que ce Plan d’action « démontre une bonne compréhension des enjeux du numérique et une réelle volonté de la part du gouvernement d’outiller nos jeunes pour réussir dans ce nouvel environnement. L’éducation est le socle qui doit soutenir le virage numérique que prend le Québec si nous voulons que ce virage soit durable et qu’il implique un plus grand nombre de nos concitoyens. »

L’accès à des équipements technologiques de pointe pour les élèves, ainsi que la formation et l’accompagnement du personnel enseignant sont deux conditions nécessaires pour réussir cette intégration du numérique dans nos écoles. L’Alliance numérique est heureuse de constater que ces deux éléments sont priorisés dans le Plan d’action et que des budgets de près de 200 M$ y sont réservés pour un premier déploiement dès la rentrée de septembre 2018.

Parmi l’ensemble des actions identifiées, l’Alliance numérique se réjouit particulièrement de constater une volonté d’enseigner la programmation informatique dans les écoles du Québec et d’intégrer cette programmation dans le processus pédagogique des élèves. « La programmation informatique deviendra une langue commune à travers la planète et son apprentissage développe également la capacité à résoudre des problèmes » a poursuivi Mme Émond. « L’Alliance numérique a formulé cette recommandation au gouvernement au cours des derniers mois et nous sommes heureux de constater qu’elle se retrouve maintenant au cœur du Plan d’action. »

« Le Québec mise à juste titre sur des secteurs d’activité comme l’intelligence artificielle pour soutenir son développement économique de demain. Ce Plan d’action est un gage de succès puisqu’il compte préparer nos jeunes pour occuper des emplois et lancer des entreprises dans ce domaine », a conclu Catherine Émond.

 

Plan d’action numérique en éducation : L’Alliance numérique salue la volonté de préparer l’avenir du Québec