Nouvelles

1 juin 2017

Dévoilement des résultats du sondage annuel des membres

Du 7 mars au 13 avril 2017, l’Alliance numérique a invité ses membres à répondre à un court sondage dans le but de bien cerner leurs préoccupations et de mieux connaître les enjeux auxquels vous faites face.

Pour l’essentiel, ce sondage vient confirmer, chiffres à l’appui, plusieurs constats concernant les enjeux des membres de l’Alliance numérique dans le domaine de la main-d’œuvre, du financement et des fournisseurs en plus de nous informer sur vos bons coups.

L’Alliance tient à remercier les participants qui ont répondu à l’appel : cette information nous permettra de mieux vous comprendre et vous représenter.

D’abord, il est clair que le manque de main-d’œuvre qualifiée représente le principal défi pour les répondants. Pour preuve, 86% affirment avoir au moins un poste vacant. Cette statistique sans équivoque a encore plus de poids lorsqu’on considère que 57% des entreprises embauchent des travailleurs étrangers et qu’ils sont 90% à engager des finissants qui, par définition, ont peu d’expérience. Pour toutes ces raisons, les membres affirment à la hauteur de 57% que la pénurie de main-d’œuvre devrait être une des principales préoccupations de l’Alliance.

Parmi les enjeux suivants, lesquels constituent des préoccupations sérieuses pour votre entreprise ?

 

Ensuite, bien que la main-d’œuvre soit l’enjeu principal pour les membres, ces derniers souhaitent que l’Alliance concentre davantage ses efforts sur l’accès aux crédits d’impôt (67%) et sur la sensibilisation des représentants gouvernementaux et financiers face à leur approche entourant le financement du jeu vidéo et du divertissement numérique (67%). Parallèlement, il faut noter que la moitié des répondants bénéficient du Fonds des médias canadiens qui est, de loin, le produit financier le plus utilisé.

 

Selon vous quelles devraient être les préoccupations de l’Alliance numérique durant la prochaine année ?

Par la suite, les résultats du sondage confirment ce que nous savions déjà : les entreprises en jeu vidéo et divertissement numérique sont bien implantées dans leur communauté et elles ont des interactions constantes et diversifiées avec des commerçants d’ici. 91% des membres affirment faire affaire avec des fournisseurs locaux, de quoi balayer du revers de la main l’idée qu’il s’agit d’un milieu œuvrant en silo et seulement orienté vers l’international.

Finalement, nous sommes très fiers de nos membres qui sont d’une redoutable efficacité. 71% de nos membres ont remporté un ou plusieurs prix ou se sont démarqués d’une façon particulière en 2016. Cette statistique fait de vous des ambassadeurs de choix pour positionner le branding « qualité Québec ». Ce sont des statistiques encourageantes qui nous permettent d’imaginer tout ce qui pourrait être accompli avec une main-d’œuvre suffisante et des programmes d’attraction de talents étrangers mieux adaptés.

Dévoilement des résultats du sondage annuel des membres